Photographe : Justine Latour

Du cinéma au documentaire en passant par la série télé, les nombreuses expériences de Sandra Coppola lui procurent une expertise riche et diversifiée. Récemment, elle s’est distinguée grâce à la série télé l’Académie (saison 3), pour laquelle elle remporte en 2020 le Gémeau de la meilleure réalisation jeunesse au côté de la réalisatrice Marie-Claude Blouin. Lou & Sophie, son tout dernier projet, qu’elle coréalise avec Félix Tétreault, est disponible sur tou.tv. Cette série de fiction met en vedette Jade Charbonneau, Zeneb Blanchet, Sophie Cadieux et Hubert Proulx.

Son parcours en réalisation a cependant pris son envol en 2005, au retour d’un séjour de deux ans et demie à Hong Kong, où elle a enseigné l’anglais. Elle complète alors son baccalauréat en cinéma à l’UQÀM où elle réalise comme projet de fin d’études le percutant court métrage Un week-end à la campagne, gagnant du prestigieux prix Norman McLaren remis au Festival des Films du Monde en 2007. Diffusé sur les ondes de ARTE France et présenté à la Nuit du court métrage à Lausanne en Suisse, ce film parcourt le monde et rafle maints honneurs.

Depuis, Sandra se démarque par l’écriture et la réalisation de plusieurs courts métrages, dont Poupée (2008, PIFAN en Corée & Off-Courts Trouville), La respiration de l’abeille (2016, Un poing c’est court & Cinema on the Bayou Film Festival en Louisiane) et Écriture(s) vivante(s) (2017, RVQC & FIFA). Son dernier court métrage Trophée (2020) voyage actuellement dans plusieurs festivals à travers le monde, notamment au Festival International du Film Francophone de Namur, au Tirana International Film Festival en Albanie et au Festival Regard au Saguenay. 

Parallèlement à la réalisation, Sandra développe un long métrage de fiction (Morts vivants) avec la productrice Stéphanie Morissette (La maison de Prod) et un documentaire portant sur le cinéma québécois co-écrit avec la critique de cinéma Helen Faradji (La maison de Prod).